Des avantages non négligeables

Le premier avantage du salarié à recevoir un chèque-cadeau est bien évidemment le caractère « non-obligatoire » de l’acte. En effet, l’employeur n’est pas forcé de devoir offrir un chèque-cadeau aux employés, c’est donc un bonus qui s’ajoute aux autres avantages de l’entreprise.
C’est également un énorme bon point pour l’employé de pouvoir choisir lui-même son cadeau, et qu’il ne lui soit pas imposé par son employeur ou par le comité d’entreprise. Il peut donc prendre le temps, pendant toute la durée de validité du bon, de réfléchir à ce qu’il souhaite s’offrir.

Des chèques utilisables en plusieurs fois

Il n’est pas négligeable pour le salarié de savoir que, contrairement à certains autres chèques-cadeaux, ceux de Cadeau Maestro peuvent être utilisables en plusieurs fois. En effet, si la somme totale est encore inférieure au montant du bon, le client pourra recevoir un bon de la somme restante. Un très bon point pour ne pas être « forcé » de devoir impérativement choisir la somme exacte correspondant au montant du chèque-cadeau.

Un salarié peut ainsi bénéficier de chèques-cadeaux tout au long de sa carrière (s’il répond aux conditions fixées par l’entreprise) et au fil des événements marquants de sa vie tels que : le mariage ou le PACS, la Sainte Catherine/la Saint Nicolas, Noël des salariés (et des enfants jusqu’à leurs 16 ans), rentrée scolaire des enfants (jusqu’à 26 ans), la fête des Mères/la fête des Pères, le départ à la retraite etc. Un chèque cadeau a donc de nombreux avantages pour les salariés mais aussi pour l’entreprise.

Ils ont une durée limitée, mais qui est généralement assez étendue (de plusieurs mois à un ou deux ans), ce qui permet au salarié de prendre le temps de décider ce qu’il souhaite acheter avec son ou ses chèques-cadeaux.

À noter : Tous les salariés peuvent prétendre à l’obtention de chèques-cadeaux, tous postes confondus : cadres supérieurs, ouvriers, stagiaires, dirigeants etc., et tout types de contrat : CDI mais aussi CDD. Toutefois ce n’est pas une obligation pour l’entreprise de devoir impérativement offrir des chèques-cadeaux, mais si elle le fait, cela doit être de manière équitable pour tous, et non de manière discriminatoire.