Il est évident que l’un des plus gros avantages d’offrir un chèque-cadeau à ses employés est de les motiver et les pousser à être encore plus productifs et créatifs en créant un climat cordial, de bonne entente.
Avec nos nombreuses références (plus de 4 000), vos employés, hommes et femmes, trouveront forcément une thématique qui leur plaira : la cuisine, la décoration, le bien-être, le high-tech, le bien-être, la mode, le jeu, le cadeau culturel etc…

Un plafond à respecter pour bénéficier de l’exonération

En plus d’être un facteur motivant pour les salariés, il peut également représenter un certain avantage fiscal pour l’entreprise si le montant total du chèque ne dépasse pas les 5 % du plafond mensuel de la Sécurité Sociale (soit 161€ par salarié en 2016 : ce seuil est présenté à titre indicatif et il évolue chaque année). Si ce facteur est respecté, il est donc possible d’obtenir une exonération de charges sociales et fiscales, et une déduction d’impôts.
Il est donc possible d’en offrir à chaque employé pour diverses occasions spéciales tels que le mariage, la naissance d’un enfant, Noël, la rentrée scolaire des enfants, départ à la retraite etc.

Une solution rapide et efficace

Un chèque-cadeau, c’est également la solution la plus simple : pas besoin de devoir partir à la recherche de fournisseurs pour obtenir des cadeaux originaux et différents. Il permet au salarié de choisir lui-même ce qui lui fera plaisir et/ou ce qui lui sera utile.
Un deuxième point fort : les chèques-cadeaux peuvent être envoyés par voie postale pour un montant bien inférieur à un produit matériel qui serait plus lourd, et donc plus cher à l’envoi.

À noter : Un chèque-cadeau ne doit en aucun cas se substituer à un autre élément de rémunération tel que le treizième mois ou la prime de fin d’année par exemple.
Pour bénéficier de l’exonération, les chèques cadeaux doivent impérativement être distribués lors d’un événement spécial, être distribués dans le cadre d’une utilisation déterminée et enfin, respecter la limite des 5 % du plafond mensuel de la Sécurité Sociale.